Archive | août, 2012

ARTISTES HANDICAPÉS DE CHINE UNE TROUPE UNIQUE

29 Août

La Troupe des artistes handicapés de Chine s’arrêtera pour la première fois au Canada, les 16 et 17 octobre 2012, pour présenter son spectacle au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, à Montréal.

Les 50 artistes du groupe, dont la moyenne d’âge est de 20 ans, sont des acrobates, musiciens, chanteurs et danseurs. Ils sont tous atteints d’un handicap, qu’il soit auditif, visuel ou moteur. La troupe fait le tour du monde depuis plusieurs années pour présenter son spectacle, qui mise sur la «communion émotive» pour franchir les frontières de la langue et des cultures.

 

Une différence qui nous éblouit et invite au dépassement ainsi qu’à louer le Seigneur pour tant d’humanité

De nouvelles formes artistiques sont exploitées, comme le poème et la danse en langage des signes, ainsi que la danse mettant en vedette des aveugles.

«Nous vivons la lumière dans la pénombre, apprécions les sons et les rythmes dans le silence, écrit la troupe qui a obtenu le statut d’Artiste de la paix de l’UNESCO. Au-delà de notre handicap, nous recherchons la perfection

La communauté internationale a par ailleurs qualifié la Troupe des artistes handicapés de Chine de «messager de beauté et d’humanité» et d’«ambassadeur visuel» pour plus de 600 millions d’handicapés du monde.

Les billets sont en vente par téléphone (514 842-2112, 1 866 842-2112) ou en ligne (pda.qc.ca)

Publicités

DOMINIQUE ANGLADE, POUR CHANGER LA POLITIQUE

28 Août

Elle connaît le courant des réseaux structurants des économies et des technologies du présent et de l’avenir

Candidate de la Coalition pour l’avenir du Québec dans la circonscription lavalloise de Fabre, au Québec, Dominique Anglade est vraiment celle de la nouvelle génération de leaders politiques, qui incarne avec brio le changement.

Ingénieure et gestionnaire expert dans le domaine stratégique de l’impartition et de la concentration/déconcentration des moyens de création et de production d’entreprises de très haute technologie au rendement supérieur, elle œuvre au cœur de la culture du savoir sur la planète.  Mieux que la plupart de celles et ceux qui siègent sur les CA d’entreprises au profil mondialisé, elle maîtrise, par sa science et son expérience, l’alpha et l’oméga, de ce qui est le tissu fin tant technologique, financier et humain de la nouvelle économie intégrée et planétaire.

Il est certain que comme candidate au poste de député, elle a tous les atouts qui lui permettent, en cas de majorité pour la Coalition Avenir Québec, de siéger au sein d’une  future équipe gouvernementale au développement économique ou alors comme titulaire du conseil du trésor.

Notes biographiques

Dominique Anglade est titulaire d’un baccalauréat en génie industriel de l’École Polytechnique de Montréal et d’une maîtrise en administration des affaires de HEC Montréal. Elle débute sa carrière chez Procter & Gamble où, déjà en 1998, à l’âge de 24 ans, elle est à la tête d’un service de production et dirige plus d’une centaine d’employés.

En 2000, elle entre chez Nortel Networks où elle se spécialise dans la gestion stratégique de la chaîne d’approvisionnement et devient en 2003 directrice des affaires externes et gouvernementales pour le Québec. Avant de devenir présidente de la Coalition Avenir Québec, elle est à l’emploi de la prestigieuse firme de consultants McKinsey de 2005 à 2012 où elle acquiert une expertise reconnue dans le domaine des transformations majeures d’organisations.

Née au Québec, Dominique Anglade a vécu en Haïti, en Ontario et en Colombie-Britannique et parle cinq langues. Mariée et mère de trois jeunes enfants, elle est toujours engagée dans la collectivité; depuis 20 ans, elle siège au conseil d’administration ou de la direction de plus d’une douzaine d’organismes, dont la Conférence du Gouverneur général sur le leadership, la Jeune Chambre de commerce de Montréal (qu’elle a présidée), Centraide et le Conseil stratégique de l’École Polytechnique.

Au Parti libéral du Canada, elle copréside la Conférence Canada 150 sur l’avenir du pays. En 2010, elle crée KANPE, une fondation qui vise à combattre le cycle de la pauvreté en Haïti. Son apport à la communauté a été largement reconnu par le biais de plus de 25 distinctions, notamment la Bourse Émérite Desjardins remise au lauréat des MBA du Québec, les distinctions « Les 50 leaders de demain dans le monde des affaires » et « Les 15 femmes qui feront bouger le Québec » décernées par le journal Les Affaires.

En 2011, l’Ordre des ingénieurs du Québec rend hommage à Dominique Anglade pour sa contribution exceptionnelle envers la profession par le biais de son engagement social.

Pour l’écouter :  Le journal Les Affaires lui donne la parole

http://www.lesaffaires.com/videos/entrevues/dominique-anglade-explique-son-passage-en-politique/543327

 

Tél. : (450) 575-8031 dans son bureau électoral.

Jacques Lachapelle, Ph.D. LE CONSEIL DU PATRIMOINE PRÉSIDÉ PAR UN PASSIONNÉ

16 Août
  • Professeur titulaire, École d’architecture, Université de Montréal
  • Chercheur au Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (LEAP)
  • Responsable  de l’option « Conservation de l’environnement bâti » de la Maîtrise en architecture
  • Coordonnateur du Projet final (ARC6814)
  • Baccalauréat en architecture, École d’architecture, Université de Montréal
  • M.Sc.A. aménagement (histoire et théories), Université de Montréal
  • Ph.D. histoire, Université Laval, Québec

Formation

Enseignement

ARC1102  Histoire de l’architecture moderne
ARC3104  Histoire de l’architecture au Québec
ARC6813  Atelier d’architecture avancé 2
ARC6814  Projet final

Recherche

En tant que chercheur universitaire, il œuvre principalement au sein du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (LEAP) qui se consacre à l’histoire critique de l’architecture contemporaine. L’un des grands chantiers du LEAP, auquel il collabore, est le Catalogue des concours canadiens qui consiste en une base de données disponible sur le Web. Il s’intéresse à la question de l’intervention architecturale en milieu patrimonial, sujet qu’il a étudié dans différentes recherches dont l’une, intitulée «innover au risque du patrimoine», a été subventionnée par le CRSH (2005) et portait sur cette pratique au Québec. Il a aussi collaboré au sein du GRCAO à différentes recherches sur l’impact et l’utilisation de l’informatique dans l’enseignement de l’architecture. Toutefois, le plus grand nombre de ses travaux porte sur l’histoire de l’architecture québécoise, et plus particulièrement la production des XIXe et XXe siècles.  Sa thèse sur l’architecture de Ross et Macdonald a été publiée aux Presses de l’Université de Montréal. Actuellement, grâce à une subvention du CRSH (2010), il se consacre à étudier l’œuvre et la carrière de l’architecte J.Omer Marchand.

Publications et articles choisis

Livres, chapitres de livres, rapports de recherche publiés

Lachapelle, Jacques. 2009. La chapelle Notre-Dame du Sacré-Cœur. Encart dans l’ouvrage sur l’Église Notre-Dame, Montréal : Fabrique de la paroisse Notre-Dame.

Lachapelle, Jacques. 2008. René Richer, architecte académique en région. Dessine-moi une ville,sous la direction de R. R. Suzanne St-Amour et al. Québec: Édition GID / Société du patrimoine religieux du diocèse de Saint-Hyacinthe:197-233.

Mario Brodeur, Jacques Lachapelle. 2008. Vingt et un projets montréalais pour amorcer durablement le 21e siècle. Montréal : Coll. Imaginer, réaliser la ville du 21e siècle, cahiers des bonnes pratiques en design, Montréal : Ville de Montréal / Ministère de la Culture, des communications et de la Condition féminine.

Lachapelle, Jacques. 2007. Stratégies culturelles sulpiciennes : l’architecture. Les sulpiciens de Montréal, une histoire de pouvoir et de discrétion, 1657-2007 edited by D. Deslandres, J. A. Dickinson and O. Hubert. Montréal : Fides, 557-577.

Lachapelle, Jacques. 2006. Architecturer le récit patrimonial. Concours d’architecture et imaginaire territorial – Les projets culturels au Québec 1991-2005 Montréal, sous la direction de D. Bilodeau : Leap – Université de Montréal et Centre de Design de l’UQAM, 199-222.

Lachapelle, Jacques. Soumis en 2006. Jean Omer Marchand. Dictionary of Canadian Biography Online = Dictionnaire biographique du Canada / Un projet commun de la University of Toronto et de l’Université Laval, sous la direction de R. B. Ramsay Cook. Ottawa : Archives nationales du Canada : Bibliothèque nationale du Canada (à paraître)

Lachapelle, Jacques. 2001. Le fantasme métropolitain : l’architecture de Ross et Macdonald.Montréal : Presse Université de Montréal.

Articles, revues avec comité de lecture

Manon Guité, Ivanka Iordanova, Giovanni De Paoli, Temy Tidafi, Jacques Lachapelle. 2009. Environnement numérique d’apprentissage et de conception en architecture. Joining Languages, Cultures and Visions, CAADFutures. Montréal : Les presses de l’Université de Montréal, 369-382.

Imen, Ben Jemia, et Jacques Lachapelle. 2008. Architecture et Identité ; Concours d’architecture du centre d’accueil et d’interprétation de la Place-Royale à Québec. Actes du IV Congrès International Patrimoine Culturel en hommage au 400e anniversaire de la fondation de Québec, Centre culturel du Canada et Musée historique de l’Université Nationale de Cordobà, Argentine.

Lachapelle, Jacques. 2007. Le rêve est-il patrimonial ? Histoire des aspirations identitaires pour le secteur de l’îlot Voyageur. Journal de la société pour l’Étude de l’architecture au Canada. 2007 (2), 39-54.

Lachapelle, Jacques, et Marie-Josée Therrien. 2006. Au-delà des frontières : L’architecture des ambassades canadiennes 1930-2005. Urban History Review / Revue d’histoire urbaine Québec.Québec : Les Presses de l’Université Laval, 231 pages.

Lachapelle, Jacques, and Manon Guité. 2004. Esquisse des thèmes de l’architecture virtuelle et leurs liens avec la modernité, Architecture et modernité : histoire et enjeux actuels, Trames revue de l’aménagement numéro 15, Montréal : Faculté de l’aménagement / Université de Montréal, 255-271.

Lachapelle, Jacques, and Georges Adamczyk. 2004. Architecture et modernité : histoire et enjeux actuels, Trames revue de l’aménagement numéro 15, Montréal : Faculté de l’aménagement, Université de Montréal.

Conférences

Lachapelle, Jacques. 2009. Intervenir sur l’existant, l’état de la situation à Montréal. Congrès annuel de la Société pour l’Étude de l’architecture au Canada, (SÉAC). Toronto, Canada.

Lachapelle, Jacques. 2007. Imaginer la place d’Armes. Présentation et table ronde sur le Vieux-Montréal dans le cadre atelier de design UNESCO, piloté par le bureau de design de Montreal. Montréal, Canada.

Lachapelle, Jacques. 2007. Le rêve est-il patrimonial ; le cas du secteur de l’îlot Voyageur.Présentation dans le cadre du colloque annuel de la Société pour l’Étude de l’architecture au Canada (SÉAC). Montréal, Canada.

Lachapelle, Jacques. 2006. Innover et conserver, le cas des concours au Québec. Présentation dans le cadre du colloque annuel de la Société pour l’Étude de l’architecture au Canada (SÉAC). Charlottetown, Canada.

Lachapelle, Jacques. 2004. L’architecture de Ross et Macdonald. Présentation dans le cadre des activités du centenaire de la fondation de l’agence Ross et MacFarlane. CCA, Montréal, Canada.

Lachapelle, Jacques. 2004. Table ronde sur le patrimoine bâti scolaire. Congrès de la Société Canadienne d’histoire de l’Église catholique. Québec, Canada.

Lachapelle, Jacques, and Manon Guité. 2002. Architecture et informatique; de l’outil à l’imaginaire, ACFAS. Université Laval, Québec, Canada.

Articles de revues professionnelles, journaux

Lachapelle, Jacques. 2009. Présentation d’un mémoire dans le cadre des consultations publiques à l’OCPM sur le Quadrilatère Saint-Laurent.

Lachapelle, Jacques. 2009. L’histoire en deux temps des HLM à Montréal. ARQ : Architecture-Québec, 20-23.

Lachapelle, Jacques. 2009. Entrevue sur le thème de Montréal du futur à travers l’histoire,Radio-Canada.

Lachapelle, Jacques. 2009. Quadrilatère Saint-Laurent : improvisation et opportunisme.Cyberpresse.

Lachapelle, Jacques. 2009. Le Quadrilatère Saint-Laurent : une planification urbaine déréglée. Le Devoir.

Lachapelle, Jacques. 2009. La mise en lumière du Gesù : un concours sur l’intangible, éditorial pour le CCC (Catalogue des Concours Canadiens), Septembre 2009.

Lachapelle, Jacques, et Mario Brodeur. 2008. Les architectes Denoyers Mercure & Associés ; Penser autrement l’architecture. ARQ : Architecture-Québec, #144 (août 2008), 38.

Lachapelle, Jacques, et Mathieu Pomerleau. 2006. Innover et conserver. Retour sur ARQ et le malaise patrimonial. ARQ : Architecture-Québec, #135, 22-25.

Lachapelle, Jacques. 2005. Révéler la mémoire, À propos des projets soumis dans la catégorie « conservation, restauration, conversion », Prix d’excellence 2005. ARQ : Architecture-Québec#132 (août 2005), 16-20.

Lachapelle, Jacques. 2004. Naissance de l’école publique. Continuité, Le magazine du patrimoine au Québec, automne 2004 (102), 30-33.

Lachapelle, Jacques. 2001. L’architecture de Joseph Venne. ARQ : La revue d’architecture, 7-11.

Rapports de recherche non publiés

Lachapelle, Jacques. 2009-2010. Données de bases et analyse des valeurs du site et des immeubles du Collège Notre-Dame à Montréal. Responsable : Mario Brodeur, Rôle : consultant scientifique, pour la corporation du Collège Notre-Dame.

Mario Brodeur, Jacques Lachapelle. 2009. Mémoire sur l’approche patrimoniale montréalaise en 2009. Montréal : Présenté à l’Office de consultation publique de Montréal dans le cadre de sa consultation sur le projet de règlement autorisant la démolition, la construction et l’occupation d’un bâtiment résidentiel et commercial situé sur la rue Sainte-Catherine Ouest, entre les rues Chomedey et Lambert-Closse, 41 pages.

Mario Brodeur, Jacques Lachapelle. 2008. Vingt et un projets montréalais pour amorcer durablement le 21e siècle.

Mario Brodeur, Jacques Lachapelle. 2007. Étude patrimoniale, Église Saint-Alphonse-d’Youville et monastère des pères rédemptoristes, boulevard Crémazie Est, Montréal. Montréal, 124 pages.

Mario Brodeur, Jacques Lachapelle. 2007. Le secteur du square Viger, Étude de la valeur patrimoniale de l’environnement urbain de la gare-hôtel Viger au nord de la rue Saint-Antoine et recommandations. Montréal, 53 pages.

Mario Brodeur, Jacques Lachapelle. 2006. Étude patrimoniale des immeubles situés à l’intérieur du quadrilatère délimité par les rues Saint-Antoine, Saint-Christophe, Notre-Dame et Berri (site de l’ancienne Gare Viger). Montréal, 164 pages.

Lachapelle, Jacques, and Caroline Tanguay. 2006. Mont Saint-Antoine, 8147, rue Sherbrooke Est,Montréal. Montréal : Étude présentée au Centre jeunesse du Grand Montréal, 55 pages.

Lachapelle, Jacques, and Caroline Tanguay. 2005. Îlot du terminus Voyageur, Espoirs et déceptions dans la création d’un centre-ville est. Analyse historique et morphologique de l’îlot Voyageur et de son quartier, présentée à l’Université du Québec à Montréal, Montréal, 42 pages.

Marsan, Jean Claude, Jacques Lachapelle, Bourdeau Jacques, et Isabelle Bouchard. 2003, 2002,2001. Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la Commission scolaire de Montréal. Montréal.

Autres activités de rayonnement

Lachapelle, Jacques. 2009. Membre du Jury pour le prix Phyllis-Lambert 2009, décerné à une thèse ou un mémoire consacré à l’histoire de l’architecture montréalaise.

Lachapelle, Jacques. 2009. Entrevues sur l’architecture du campus de l’Université de Montréal en vue de la production d’un podioguide pour les étudiants. Entrevue, CIBL FM. Entrevues enregistrées sur les édifices du Campus de l’Université de Montréal, pour le podioguide.

Lachapelle, Jacques. 2009. Entrevues sur l’architecture du campus de l’Université de Montréal en vue de la production d’un podioguide pour les étudiants. Entrevue sur le thème de «Montréal du futur à travers l’histoire», Radio-Canada.

Jacques Lachapelle, (avec l’Atelier Big City). 2008. Charrette du square Cabot. Participation, à la charrette au sein de l’équipe dirigée par l’Atelier Big City et formée des personnes suivantes : Randy Cohen, Howard Davies, Anne Cormier, Atelier Big City; Peter Rose et Matthew Snyder, Rose – Guggenheimer Studio (Boston); Michel Langevin, Mélanie Mignault et Mathieu Casavant, Nip paysage ; Angelo Pasto, Pasto Slan; Jacques Lachapelle, professeur, Université de Montréal; Nick Luka, professeur, Université McGill.

Lachapelle, Jacques. 2008. Entrevue sur l’architecture du Châtelet, émission «Croquez la Gaspésie», Art TV.

Lachapelle, Jacques. 2008. Présentation du Pavillon principal de l’Université de Montréal auprès des délégués de la Society for College and University Planning, à la demande de l’attaché de presse international de l’Université de Montréal.

Lachapelle, Jacques. 2007. Membre du comité scientifique des recherches sur l’architecte René Richer.

Lachapelle, Jacques. 2006-2007. Formation continue. « L’histoire de l’architecture au Québec » Cours de 4 heures offert dans le cadre de la formation continue de l’Ordre des architectes du Québec. 8 juin 2006 ; 2 novembre 2006 ; 12 octobre 2007 ; 5 décembre 2007.

Lachapelle, Jacques. 2005. Présentation sur le campus de l’Université de Montréal dans le cadre de la charrette symbolique de « convergence-Agora », organisée par le Rassemblement des étudiants en architecture (RÉA), École d’architecture, Université de Montréal.

Lachapelle, Jacques. 2004. Membre du comité scientifique. Exposition « Les murs de l’école », Écomusée du Fier Monde. Montréal.

Lachapelle, Jacques. 2002-2004. Membre du comité scientifique. Exposition « Les murs de l’école », Écomusée du Fier Monde.

Lachapelle, Jacques. 2001. Membre du comité scientifique. Exposition « Joseph Venne architecte », Écomusée du Fier Monde.

Lachapelle, Jacques. 2001. Membre du comité scientifique. Exposition « Joseph Venne architecte », Écomusée du Fier Monde. Montréal.

Lachapelle, Jacques. 2001. Une œuvre, un style / Éclectisme victorien» (Joseph Venne architecte). Le Devoir.

Principales coordonnées : T : 514 343-2451
F : 514 343-2455
jacques.lachapelle@umontreal.ca