Archive | février, 2016

Maison de l’Afrique Mandingo, lieu poésie

6 Fév

C’est la Maison de la solidarité et de l’innovation, la poésie y est chez elle. Merci pour ces photos qui disent mon Amour pour le Montréal que nous voulons et le don à 100% pour réussir la création d’un vivre actif respectueux des différences, la collaboration de toutes les énergies positives et de tous nos talents.

Poésie partagée avec les publics et les instrumentistes

Poésie partagée avec les publics et les instrumentistes

Créateurs et auteurs,

Compositeurs et interprètes,

artistes et artisans de nos vies

et des bonheurs de notre ville.

Les artistes sont une part importante de l’oxygène collectif,

cette couleur spéciale qui dit notre identité.

Ce Coeur battant au rythme duquel

nous nous identifions

toutes et tous,

celles et ceux qui aiment totalement notre société.

Respect, justice, dignité, solidarité,

les motifs de fierté de nos fibres amicales et fraternelles,

dans la lumière et la joie à un niveau supérieur.

Merci merveilleuse famille des arts et de la culture.

Nouveau visage H A

2966, Visage universel. Peinture de Hassane Amraoui

 

Un récital de poésie à la Maison de l’Afrique Mandingo:

Samedi 6 février 2016, de 18:00 à 21:00 h.

Musiques et paroles fières, au-dessus des nuages.

Cette élégance de l’esprit qui défie la bête servile

qui, enfoncée et corrompue de haine,

de hargne et de vil harcèlement,

meurt de jalousie.

Le triomphe de l’intégrité,

de la générosité et de la vérité du verbe,

terrasse l’animal(e) ignoble.

La poésie porte cette énergie

qui déracine les thuriféraires

de la mesquinerie et de la méchanceté.

Victoire du don et du beau,

voilà notre réponse publique,

nous les métèques et sages saltimbanques nègres.

Nous qui apportons honneur et gloire

au théâtre fade et monochrome

qui défile sous nos yeux.

Telle est l’offrande du 6 février 2016,

un chant nouveau

pour louer nos généreuses partitions à l’univers urbain.

Qu’il monte en joie et en force

ce cantique suprême et noble.

Ne sommes nous pas les reines et les rois de la fraternité ?

Ce rendez-vous il est à vous,

à nous, aux artistes totalement libres et fraternels.

Les publics y vivront de joie et d’amour.

Yves Alavo

Vendredi 29 janvier 2016.

Dire pour la liberté et chanter pour la justice

Dire pour la liberté et chanter pour la justice

 

LA VOIX

Comme une musique

Qui berce l’âme

Une mélodie sans arrêt

Un chant des vents lointains

Une harmonie transcendantale.

La voix est émotion

Une sensation de soi

Une odeur de l’intime

Une mélodie intemporelle

Au-dessus du temps une voix qui ouvre ses bras à l'amour éternel

Au-dessus du temps une voix qui ouvre ses bras à l’amour éternel

Comme le chant des vagues

Le murmure des vents

La vibration des dunes

Le silence du désert

Le remous des palpitations

La douce impression de la lumière

L’immense frémissement des cimes des Séquoias

Cette cadence cordiale des esprits

En route pour les confins du temps

Une oraison perpétuelle aux divinités.

La voix redit corps et esprit

Revit totale harmonie de l’infiniRejoint le bigbang spatial

De la préhistoire aux personnages d'animation numérique. Peinture de Hassane Amraoui.

De la préhistoire aux personnages d’animation numérique. Peinture de Hassane Amraoui.

Vibre pour toujours dans l’univers

La voix est cet écho spirituel

Cet appel des dieux

Cette annonce des prouesses poétiques

Une note sans fin

Une mélodie nouvelle sans son sorcier

Roulement d’espoir

Choc d’amour

Un accord pour les danses sensuelles

Une transe sans danse parfois

Mais souvent une danse sans transe.

Yves Alavo

 

 

FEMME MYSTÈRE

Le mystère en amour est dans nos yeux

Un cheminement de découverte

Poètes continentaux Louisa Lafable, Mérès Wech, Sabine Monpierre, Mariana Baldé, Bebeton Lonsili organisateur, Domonique Moïse, fille du poète Serge Moïse, Yves Alavo, Adama Daou, balafoniste. Photos Kevin Calixte

Poètes continentaux Louisa Lafable, Mérès Wech, Sabine Monpierre, Mariana Baldé, Bebeto Lonsili organisateur, Dominique Moïse, fille du poète Serge Moïse, Yves Alavo, Adama Daou, balaffoniste. Photos Kevin Calixte

Le mystère en amour est ce qui fuit

Une vie de famille et de pays

Le mystère en amour est ce que nous vivons

L’harmonie dans ton cœur au diapason

De ton entourage.

Le mystère en amour est ton image

L’image de la lumière

L’image des rayons

Les rayons de la passion

Les énergies folles qui éclatent

Pour changer nos êtres et vivre fous

Les flammes qui nous propulsent

Oeuvre de Hassane Amraoui

Oeuvre de Hassane Amraoui

Avec l’élan vital du bonheur infini.

Lys au cœur du temple intérieur

Épanouie et tournée vers la lumière

Les couleurs filtrent l’éclat solaire

Vibrant de frissons dorés

Qui chantent ta vie profonde.

Vie intérieure et de transmission

Tu es au centre de la création

Dis le fou

Toi au rêve offerte

Quand l’univers te régénère

Que vibre la pensée des divinités astrales.

L’âme au cœur du destin universel

Fond comme métal brûlant

Les formes souples enrobent la mémoire

Riche du capital historique personnel

Qui façonne l’identité centrale.

Fluide espoir qui inonde ton cœur

Favorite dans l’arène familiale

Les ombres caressent la lueur lunaire

Brillant d’étincelles de feu

Qui rythment ta vie toute neuve.

Lumière en arc sublime

Active et plongée dans le mystère

Les rêves donnent du tonus

Intense de projets créatifs

Qui illuminent le mystère qui s’amorce en Toi.

Sur les ailes du plaisir

Ange de force et de souple énergie

Les ailes portent sur le vent.

Royale au firmament du rêve

Elle vole de talent et de joie.

Élan du mystère

Flèche vivante et perpétuelle

Sublime énergie du surnaturel.

Yves Alavo,

Publicités