Archive | poésie RSS feed for this section

KICHKA AU SÉNÉGAL

26 Août

Au mois de juillet 2019 j’étais l’invité de l’ambassade d’Israel de Dakar pour donner des conférences et diriger des ateliers de dessin de presse autour du thème de la liberté d’expression.

J’ai rencontré les étudiants de deux écoles d’art, la haute école nationale et l’école privée de Kalidou Kassé, l’artiste le plus apprécié dans tout le pays qui ouvre les portes de son établissement à des ados désoeuvrés pour les réinsérer par le biais de l’éducation et de la création. Une semaine passionnante et intensive au cours de laquelle j’ai également rencontré mes collègues sénégalais dont Odia, le plus célèbre des cartoonistes, nouvellement membre de cartooning for Peace, dont le dessin mordant est attendu chaque matin. Nous avons eu un échange sur la liberté d’expression à l’Institut Français de Dakar devant une salle pleine et réactive.

Les démocraties sénégalaises et israéliennes ont beaucoup de points communs, le dessin a ses tabous et ses sujets qui fâchent et notre travail est un même combat qui nous uni et fait de nous plus des frères que des confrères. J’ai eu le plaisir d’y revoir l’ambassadeur de France Christophe Bigot qui m’avait remis la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres lors de son mandat en Israel.

L’Institut Goethe m’a invité a parler de mon roman graphique « Deuxième Génération », livre que j’ai également présenté à l’ambassade d’Israel à des étudiants en Master dont la prof avait fait le voyage à Auschwitz avec des enseignants du Sénégal et d’Afrique du Sud.

J’ai finalement eu un entretien avec le Ministre de la Culture en présence de mon ambassadeur Roï Rosenblit et de son premier secrétaire Daniel Aschheim qui ont tout mis en oeuvre pour faciliter mon séjour et que je remercie au passage.

La responsable de la communication de l’ambassade m’a obtenu des interviews avec tous les médias importants, la radio, la télé et la presse écrite, papier et toile. Les journalistes culturels étaient principalement des femmes brillantes qui luttent pour mener leur carrière indépendante en dépit des traditions d’une société patriarcale.

Je me suis enrichi sur le plan humain et ai été impressionné par la qualité de l’écoute et l’ouverture d’esprit. Je réalise à quel point la plus belle « diplomatie » entre les peuples est la rencontre de créateurs qui ont une sensibilité et un regard à partager loin des considérations politiques.

Une véritable embrassade vaut plus qu’un million d’amis virtuels, que cent-mille « Like » et que mille « Partages ».

Inutile de dire que la culture et la langue françaises que nous avons en commun ont rendu tous les contacts chaleureux et spontanés.

C’est grâce À Maurice Chalom que je peux prendre connaissance et ensuite intégrer  mon site cet article si instructif et de véritable médiation culturelle, de Kichka.

Quelques photos en vrac pour illustrer mon petit rapport personnel.

 

 
Publicités

Félix Auger-Aliassime au 3e tour, Coupe Rogers Montréal à 19 ans.

8 Août

Félix Auger-Aliassime a débuté son match en force en remportant la première manche 6-3.
Photo: Paul Chiasson La Presse Canadienne Félix Auger-Aliassime a débuté son match en force en remportant la première manche 6-3.

Alexis Bélanger-Champagne – La Presse canadienne

8 août 2019 dans Le Devoir

C’est à 24 heures de son 19e anniversaire que le jeune professionnel passait au 3e tour de la Coupe Rogers, devant son public à Montréal au Stade Jarry.

Félix Auger-Aliassime aurait préféré un scénario différent, mais il était néanmoins heureux du résultat, alors qu’il a franchi le deuxième tour de la Coupe Rogers. Auger-Aliassime a profité du forfait de son compatriote Milos Raonic, mercredi, après que les deux joueurs se soient partagé les deux premières manches par le pointage de 6-3.

Raonic avait reçu des traitements au bas du dos alors qu’il était en avance 4-1 en deuxième manche. Après avoir gagné la manche, il a annoncé sa décision au Québécois et à l’arbitre.

« Je me préparais à retourner jouer quand je l’ai vu devant moi. J’étais surpris. Je ne savais pas comment réagir, a reconnu Auger-Aliassime. Quelques secondes plus tard, j’ai vraiment saisi ce qui se passait, qu’il abandonnait. Que dire?? C’est la vie. C’est difficile parce que Milos est un bon ami. »

Grâce à cette victoire, Auger-Aliassime aura la chance de célébrer son 19e anniversaire de naissance avec un duel contre le Russe et sixième tête de série Karen Khachanov sur le court central du stade IGA, jeudi. Khachanov a défait le Suisse Stanislas Wawrinka 6-4, 6-7 (3), 6-2.

« Je me souviens quand j’étais enfant, [Roger] Federer avait reçu un gâteau sur le central parce que c’était son anniversaire, a raconté Auger-Aliassime. [Mon anniversaire] est la même date. Je me disais que ce serait spécial un jour de jouer sur le central le jour de mon anniversaire et de recevoir un gâteau. Quand vous avez huit ans, c’est incroyable l’idée de recevoir un gâteau sur le central à la Coupe Rogers?! »

Raonic avait aussi déclaré forfait en juin à Stuttgart, alors qu’il devait croiser le fer avec Auger-Aliassime en demi-finale du tournoi sur gazon. Il a admis qu’il ressentait des raideurs au dos avant même le début du match, mercredi. « À voir comment [la douleur] progressait pendant le match, il ne semblait pas y avoir d’autres options logiques », a expliqué Raonic.

« En raison de la situation dans laquelle nous étions — un match en soirée à Montréal —, ce sont probablement les 30 minutes les plus désagréables que j’ai passées sur un terrain de tennis », a-t-il ajouté. Malgré son problème au dos, Raonic a réussi 14 as, contre 13 pour Auger-Aliassime.

« Je peux être satisfait de beaucoup de choses dans mon jeu — comment j’ai servi en première manche, je connectais avec les retours, comment je dictais les points. Je bougeais bien, a analysé Auger-Aliassime. Il y a beaucoup de choses qui vont dans la bonne direction. Si je peux continuer de cette façon-là, je pense pouvoir me donner des chances de gagner à nouveau. »

Il s’agissait de leur deuxième duel en carrière. Raonic avait eu le meilleur 6-4, 6-4 en mars 2018 à Indian Wells. Auger-Aliassime était alors 169e au classement mondial. Cette fois, le Québécois se présentait sur le court central du stage IGA en tant que 21e raquette mondiale, deux rangs derrière Raonic.

Shapovalov battu

En après-midi Denis Shapovalov espérait profiter des ondes positives de la foule montréalaise pour relancer sa saison. Ce n’est pas son élimination au deuxième tour contre l’Autrichien Dominic Thiem qui va le démoraliser.

Thiem, deuxième tête de série, a éliminé la coqueluche de l’édition 2017 en trois manches de 6-4, 3-6, 6-3.

Shapovalov était arrivé à la Coupe Rogers après une série de cinq défaites et avec seulement deux victoires au compteur à ses neuf dernières sorties. Il était allé se changer les idées dans la région de Toronto au cours des dernières semaines et il a retrouvé le sentier de la victoire en battant le Français Pierre-Hughes Herbert au premier tour.

Espérant inscrire une deuxième victoire en carrière contre un membre du top 5 mondial, après celle contre Rafael Nadal à Montréal il y a deux ans, Shapovalov a offert une belle opposition à Thiem.

La quatrième raquette mondiale a toutefois gagné quelques points importants de plus pour s’imposer.

« C’est dommage, mais je dois accepter ce résultat. Je pense que c’est un match qui va me donner beaucoup de confiance, a mentionné Shapovalov, 32e au classement mondial. Je me suis prouvé que mon jeu est au point, que je peux rivaliser avec un joueur de sa trempe et que je peux me donner une chance de le battre ».

« Il n’y a rien de mal avec ce match. Je ne peux qu’en tirer du positif. »

Thiem, qui a remporté un troisième titre en 2019 la semaine dernière en Autriche, a ainsi gagné un premier match en carrière à la Coupe Rogers après cinq défaites d’affilée.

Au troisième tour, Thiem affrontera le Croate et 14e tête de série Marin Cilic, qui a vaincu l’Australien John Millman 6-3, 6-4.

Nadal fait fi de la pluie

L’Espagnol Rafael Nadal a fait fi de trois retards provoqués par la pluie et a atteint le troisième tour de la Coupe Rogers, plus tôt dans la journée.

Champion en titre et favori à Montréal, Nadal a vaincu le Britannique Daniel Evans 7-6 (6), 6-4. Le match a officiellement duré deux heures deux minutes. En réalité, il s’est échelonné sur environ quatre heures et demie.

Nadal menait 7-6 (6), 2-0 au moment de retourner au vestiaire pour une deuxième fois. Evans, 53e au classement mondial, a gâché deux balles de manche lors du bris d’égalité.

Quand le jeu a repris pour de bon, Evans est revenu à service égal en brisant l’Espagnol au sixième jeu de la deuxième manche. Cependant, Nadal lui a immédiatement donné la réplique et a filé vers la victoire.

« Ce n’était que la première journée ici et le premier match sur surface dure est toujours difficile », a noté Nadal, qui n’avait pas joué depuis son revers contre Roger Federer en demi-finale à Wimbledon, le mois dernier.

« L’important, c’était de gagner. Je sais qu’en gagnant, les choses vont lentement tomber en place. […] Aujourd’hui, j’ai suffisamment bien fait pour gagner. Demain, un autre défi m’attend. »

Deuxième tour sous les nuages

Dans les autres matchs en soirée, le Grec et quatrième tête de série Stefanos Tsitsipas a subi l’élimination aux dépens du Polonais Hubert Hurkacz, qui l’a emporté 6-4, 3-6, 6-3. La 11e tête de série a aussi été vaincue, alors que le Croate Borna Coric a perdu 6-2, 6-1 face au Français Adrian Mannarino.

Le Russe Daniil Medvedev, huitième tête de série, a battu le Britannique Kyle Edmund 6-3, 6-0 en 59 minutes. Le Français Gaël Monfils, 16e tête de série, a défait le Bélarusse Ilya Ivashka 6-3, 7-6 (6). L’Italien Fabio Fognini, septième tête de série, a pour sa part eu raison de l’Américain Tommy Paul en deux manches de 7-6 (3), 6-3.

En double, les Canadiens Brayden Schnur et Peter Polansky ont été éliminés au deuxième tour. Le Russe Andrey Rublev et l’Allemand Alexander Zverev les ont défaits 1-6, 6-1 et 10-8 au super bris d’égalité.

La pluie aurait pu compliquer le travail des organisateurs de la Coupe Rogers. En tout, 14 des 16 matchs de deuxième tour en simple étaient à l’horaire mercredi. Les prévisions météorologiques étaient inquiétantes, mais dame Nature a finalement été relativement clémente.

TOURNE CŒUR

29 Mai

Pour Olena, championne des arts

Orbite toute rose et fluide

Lune nouvelle de l’automne

Effervescence des créations picturales

Native expérience des esprits

Aube à inventer pour vivre.

Sur les tatamis de tous les sports

Chaque kata te définit

Tu es championne des sports

Ballerine et athlète victorieuse

Des années de championnats

Sur tous les espaces

Tu brilles, avec ou sans apesanteur.

Tu es la virtuose des rêves

Une vie de discipline

Tout geste sportif

Ta vie est alors celle de fille

Fille de l’Ukraine

Plus tard, devenue femme et mère

Toujours en action

Et en détermination.

Des années durant offertes

Ce sport des prouesses

Une vie complète donnée

Maternité et engagement social

Citoyenneté et responsabilité

Force de caractère

Grandeur d’âme

Tu es en résistance

Athlète de la vie

Championne de l’exploit total.

Quand arrive la chute du mur

Quand l’option se crée

Celle du choix de la liberté

Alors tu optes

Tu prends exil.

Exil total, corps et âme

Exil du couple de l’époque

Exil professionnel

Départ de l’Ukraine.

Une nouvelle VIE

Une existence à créer

Invention de SOI.

Mille nouveaux tourments

Un cheminement à obstacles

S’impose.

Face à ces figures imposées

Tu t’inventes totalement.

Femme douée et géniale

Olena est neuve

Tu traverses à guet

Le fleuve nouveau de ta vie

Sur l’autre rive

Sur le continent neuf

Tu es riche et énergique.

Énergie de la création

Citoyenne et professionnelle

Tu es participante

Tu es pédagogue

Artiste du sport

Sportive des arts

Tu crées.

Femme de maturité

Femme complète en soi

Tu es renaissante.

Deux décennies parcourues

Deux fois X romain, XX

Vingt ans au Canada

Et voici l’être

Être de la rédemption

Résurrection assumée

Personnalité forgée

Totalité.

Victoire sur tous les tableaux

Sports et arts réunis

Tu es en paix

Personne heureuse en amour

Femme et mère réconciliée

Conjointe de la vie

Une harmonie existentielle.

Le bonheur est en vogue

Virtuose de l’esprit

Championne des arts

Peinture de la vie

Toute ta vie est en couleurs.

Prouesses sportives et picturales

Union des esprits

Bahato Shchastya.

Yves ALAVO

29 mars 2019.

En ton anniversaire.

ANCRAGE

30 Mar

Ancrage initial, celui du sein maternel

Socle de vie, cette amarre est vitale, constitutive

Éternelle

Force du placenta spirituel et biologique

Culturel et social, affectif et vital.

Ancrage à géométrie variable,

Pour développer la vie

Ancrage minéralogique et géographique

Environnemental, et surtout pour moi

Bain dans l’Océan Atlantique

Mer première de la naissance.

Ancrage des origines méditerranéennes

Tlemcen de l’ancre maternelle.

Aussi ancrage des origines

Celui paternel, Abomey

Royaume familial et berceau historique.

Ancrage comme forge de l’âme

De la personnalité, de mon humanisme.

Ancrage de convergence et

Espace de diffusion vers le monde.

Ancrage, place forte de la culture

En sa totalité.

Ancrage des rythmes, des musiques,

Des paroles, des lumières de toutes les natures.

Ancrage temporel et tangible

Dans l’odeur des lieux et l’espace des rêves.

Ancrage repère et boussole du voyage.

Ancrage nomade pour vivre, survivre et

Explorer l’univers des émotions, des sentiments

Et toute la poésie vitale et mélodique.

Ancrage des libertés et de notre identité

Composite et franche.

Ancrage du Québec

Aux appuis divers de notre langue commune

Unité des valeurs de création

Et des volontés d’être pays.

Ancrage continental

Afrique, Amérique, Asie, Europe.

Depuis l’ancrage sur les rives du Saint-Laurent

Ancrage appuyé sur les berges de l’Ïle de la Tortue.

Définitif ancrage.

Yves ALAVO

Écrivain, poète.

30 mars 2019. LXX.

Verdure sur le Parcours Gouin. Montréal.

Nature et urbanisme, architecture, culture urbaine et développement de la biodiversité. Parcours Gouin à Montréal. Photos Yves Alavo

BABEL MUSIQUES 2019

27 Mar
7 événements, 48 musiciens, 2 salles de spectacle
 à la maison de la culture AhuntsicComme tous les printemps, les musiques de création issues des cultures du monde se donnent rendez-vous à la maison de la culture Ahuntsic. Contemporaines ou traditionnelles, émergentes ou reconnues, classiques ou à danser, les musiques revêtent toutes les formes et se déploient dans la salle de spectacle et au Cabaret Juste-Là. 
Akiamays : Répétition publique et causerie – mardi 2 avril 19 h.
Akiamays : Ouverture de BABEL Musiques – mercredi 3 avril 19 h 30. Création de René Oréa aux accents d’Amériquedu Sud
La sagesse ivre, Ensemble Âstân, jeudi 4 avril, 19 h 30. Musiques du Moyen-Orient
Voyages flamencos, vendredi 5 avril, 19 h 30. Carte blanche à Caroline Planté fantastique guitariste flamenca et compositrice de renommée internationale
Bal aux Balkans au Cabaret Juste-Là, vendredi 5 avril, 21 h. Avec Sergiu Popa et ses musiciens et Yves Moreau, animateur de danses.
Découvertes du monde, samedi 6 avril, 19 h 30. Avec Udistik Orchestra et ses musiques moyen-orientales, La Léa qui brasse flamenco, jazz, bossa, et rumba catalane et Les frères Cissokho
Nomad’Stone au Cabaret Juste-Là, samedi 6 avril, 21 h.
Com. BABEL Musiques 2019

Kyllian Mbappé. Kyllian Mbappé

18 Fév
Balle au pied, son indice CAF est atypique mais efficace.
Le joueur historique et mythique, roi du ballon rond a donné sa bénédiction et choisit KM comme digne successeur.

Successeur du Roi du #football #pelé efficacité technique, adaptation tactique et innovation stratégique #mouvement #superiority #mentale et #psychologique #vitesse neuro- #physiologique #art supérieur du #jeupondération ultra-musculaire et #réaction du #métabolisme #hérédité#afro– #cérébrale et #performance de haut niveau. #maturité #douance#talent #exceptionnel #surdoué #patrimoinemondial .

Diagnostic de @zampodo Yves @Alavo #montreal #quebec #canada#analyse #interdisciplinaire

17-18 ans tous les records pour l’équipe de Monaco. Buteur décisif.

Ces situations et cette conjoncture imposent des dispositions et une rigueur de gestion au club, à la @fff comme à @uefa_official @championsleague @arbitresdefoot et @associationdesjoueursdefootball Nouvelles dispositions palliatives et préventives des instances règlementaires nationales et internationales.

PSG, une révolution copernicienne sur le front offensif du club de la capitale.

Mbappé tout seul, mais déjà des records hors normes qui le rapproche de Pelè. Joueur en croissance, rapide et endurant, ce joyau du sport international devrait être mieux entouré, ce qui à Paris avec Neymard Junior Silva, les autres co-équipiers et Cavani Edison en attaque est efficace, mais en termes de «couverture» et protection y voir…

Le saut sur la scène mondiale a permis de tester l’équilibre sportif et de prendre mesure de la dimension réelle du footballeur.

Kyllian Mbappé a eu une croissance sportive très constante et avec l’environnement familial, papa et maman, athlètes de haut niveau et les valeurs éducatives afro-enracinées de l’Afrique centrale et de l’Algérie, il a su et a pu s’adapter et imposer sa personnalité, ses convictions et son aura, avec beaucoup de respect des autres et de respect des valeurs fondamentales, vivre avec un équilibre total.

Il y a entre le professionnel, l’athlète et l’homme une harmonie dont les assises sont familiales, de référence et de cadrage psychologique sérieux, qui lui permettent de vivre chaque étape avec stabilité. Le jeune Mbappé a toute son imagination et une liberté qui s’appuient sur une éthique exceptionnelle. Kyllian Mbappé est d’une maturité, comme le furent Pelé  Edson Arantès Do Nacimiento et Zinedine Zidane, très en assurance sur les situations, les contextes moraux, sociaux et les exigences sportives, les réponses communicationnelles et publiques.

La marge de progression de ce joueur attaquant est constante, réactive et aussi proactive, mais surtout d’une complexité et d’une rareté tout à fait hors du commun.

Depuis ses 7 ans, le joueur a développé une maîtrise unique CAF; en effet son enchaînement contrôle-accélération-frappe est d’une vélocité et d’une double fluidité, avec des passements de jambes et des changements de direction, en contrôle de crochets doubles ou triplés par moments, qui font, que comme Neymard junior ou Lionel Messi et aussi Pélè et Zidane, Mbappé est en mesure au terme de nombreux enchaînements, d’ajuster de l’intérieur ou de brosser de l’extérieur ou du coup-de-pied, une frappe de précision 7, 8 ou 9/10. La reprise de volée, la coordination kinesthésique et le temps de démarrage, comme la vitesse ou les capacités de perception-réaction et action, sont d’un discernement et d’une électricité modulés, synchronisés assez comparables à celles du sprinter unique Michael Johnson et aussi de Usain Bolt.

Malgré une blessure assez sérieuse, le champion du monde a réalisé des exploits et enlevé un match de finale de Coupe du monde, avec brio et caractère.

Yves ALAVO @copyright.

L’IVRESSE DE LA MÉMOIRE des artistes Farzaneh et Mancy REZAEI.

15 Nov
Le Centre culturel Georges-Vanier présente l’exposition l’Ivresse de la mémoire, des artistes Farzaneh Rezaei et Mancy Rezaei, du 8 novembre au 20 décembre 2018.
Texte de la commissaire Hanieh ZIAEI.

Vues de la salle  Photos de Hanieh Ziaei, commissaire de l’exposition.

Cette exposition, dont le commissariat est assuré par Hanieh Ziaei, met en exergue la trajectoire partagée des deux sœurs artistes-peintres entre ruptures et reconfigurations. Originaires d’Iran, ces dernières explorent les enjeux liés au corps, au mouvement et à la mémoire personnelle et collective. Entre l’ici et l’ailleurs, l’une puise dans l’écriture poétique en tissant des cordes entre poésie, dessin et peinture, l’autre recourt aux motifs botaniques et formes géométriques propres à l’art persan (architecture, jardins, tapis) pour créer un espace imaginaire dans la mémoire recomposée.

Lors du vernissage, le 8 novembre de 17h30 à 20h, les artistes ont présenté une installation éphémère dans la grande salle du CCGV en complément de l’exposition principale (voir élément photographié jeudi, 15 novembre 2018 par Yves ALAVO).

L’ivresse de la mémoire 
Farzaneh Rezaei et Mancy Rezaei
Commissaire d’exposition : Hanieh Ziaei
Du 8 novembre au 20 décembre 2018
Vernissage : 8 novembre, de 17h30 à 20h
Entrée libre

Biographies

Depuis 2014, Farzaneh Rezaei et Mancy Rezaei vivent et travaillent à Montréal. Elles effectuent présentement une maîtrise en arts visuels à l’UQÀM. Farzaneh Rezaei a obtenu la bourse Vivacité Montréal du CALQ et la bourse de la relève de formation en lithographie de l’Atelier Circulaire. Mancy Rezaei a, pour sa part, été Récipiendaire de la bourse Vivacité Montréal du CALQ et du Prix Interculturel Abe-Limonchik. Elles ont participé à de nombreuses expositions (UQÀM, TOHU, Artothèque).

Dans le cadre de ses recherches en sociologie de l’art et de la culture à l’UQÀM et l’ULB, Hanieh Ziaei travaille sur les artistes iraniens dans le monde des arts, ainsi que sur la place de l’art en exil. À titre de commissaire d’exposition, elle s’intéresse à la trajectoire des artistes et aux dimensions politiques et sociales de l’art contemporain.

Photos complémentaires de Yves ALAVO.

RemerciementsCe projet profite du soutien exceptionnel de l’arrondissement du Sud-Ouest. Il est présenté dans le cadre d’un programme qui soutient la diffusion d’une oeuvre et d’un artiste professionnel ou d’un regroupement d’artistes professionnels issus de la diversité culturelle au Centre culturel Georges-Vanier.